Avec « L’Institut » on faisait parfois les premières parties de la Sexion. (…) On est des fouteurs de merde ! Un soir, il y avait un show de la Sexion et… on a fait n’importe quoi ! (Rires)

C’est ce qu’on peut appeler… une d(ebe)inguerie

Le 17 février 2017, sort le premier album solo de l’artiste Abou Debeing ! C’est bien entouré de la Sexion D’Assaut et de ses amis qu’Abou se lance dans une carrière solo. Depuis il enchaîne les tubes et se produit sur scène en première partie de Black M.

Abou Debeing fait parti de ces nouvelles révélations de la scène urbaine. C’est avec son titre « Taçatwa » qui est propulsé en tête d’affiche notamment grâce à sa connexion avec les footballeurs internationaux Serge Aurier et Blaise Matuidi, qui ont partagé l’expression et le titre via leurs réseaux sociaux.

Pourtant, rien n’était écrit pour ce jeune parisien issue du 9 ème arrondissement, dans le quartier populaire de Belleville. Abou découvre le groove de Bob Marley et Jimmy Cliff avec son père. Aujourd’hui c’est un album qui respire la joie de vivre qu’Abou Debeing propose, grâce à des mélodies ensoleillées.

Un artiste à découvrir, pleins de d(ebe)inguerie !

A propos de l'auteur

Journaliste Reporter, Photographe.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.