Ce n’est même pas notre vie à nous. C’est celle du bâtiment”. Voilà comment Bolémvn (anciennement Boléman), 22 ans, raconte cette aventure lancée en 2017 avec les premiers titres à succès : “All Everyday” et “Gars du 7”.

Alors dans l’univers de Bolémvn, ce bâtiment est devenu le héro d’une histoire qui se chante et se rappe depuis la sortie de son premier E.P, Quel Vie (Nov.2018. Produit par SeySey – Shay, Dadju, Franglish, Aya Nakamura).

 

Aujourd’hui, il sont plus d’une dizaine à travailler au succès d’un Bolémvn bien décidé à occuper le rinté avec son deuxième EP Salut Le Terriens. Un projet 10 titres à paraître le 3 Mai construit par le même architecte, SeySey. Bolémvn arrive avec la même rage.

Capture d’écran 2019-05-22 à 19.34.58

Il chante son “Hakuna Matata” de la jungle 7, rappe son quotidien “O Coeur De La Street”, sa famille sur “Hello” . Ici encore, le bâtiment n’est jamais bien loin, mais Bolémvn a pris un nouveau chemin. Il en route vers “les portes du château” et avec le “Gars du 7 impliqué, tout est carré Boy !”

Il se produira sur la scène de La Place à Paris le 13 juin 2019, alors, venez réserver vos places ici et découvrez son dernier clip « Au cœur de la street« .

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef et fondateur du média (Réalisateur, monteur, photographe…)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.