Artcurial crée l’événement le 16 mai prochain avec une proposition inédite et pionnière dont la maison de vente aux enchères a le secret. Dévoilée une semaine seulement avant le début de l’exposition publique à Paris et dix jours avant la vente, C.R.E.A.M. est une vente aux enchères événement qui porte un regard rétrospectif sur 3 décennies de culture urbaine aux Etats-Unis. Grâce au prisme des œuvres d’art mais aussi de la destinée de l’incontournable marque Supreme, la maison, déjà précurseur dans la promotion de l’Urban Art sur le marché de l’art international, envisage l’émergence de la culture urbaine comme un facteur artistique et sociétal fondamental dans l’évolution récente des sociétés occidentales.

Box Logo T Shirts Supreme

« Globale, la culture urbaine qui s’est développée aux Etats-Unis, s’étend de l’art (avec des artiste comme Kaws ou Barry Mc Gee) à la musique, en passant par la mode, le skate et de nombreux objets du quotidien devenus de véritables totems.  En l’espace de 30 ans, les icônes de ce nouvel univers créatif ont envahi notre société, devenant des objets de collection. » Fabien Naudan, vice-président XXème siècle, Artcurial

« Tout comme l’exposition Beautiful Losers en 2004 retraçait les origines et les accents multiples de cette scène urbaine protéiforme, C.R.E.A.M. met en parallèle les œuvres d’artistes iconiques américains de New York ou de Californie avec la culture street et tous ses dérivés. Des artistes comme Barry McGee ou Todd James ont ouvert la voie aux développements actuels de l’art urbain. «  Arnaud Oliveux, spécialiste Urban Art, Artcurial

Louis Vuitton x Supreme, Malle Courrier 90 Trunk, 2017 ©Artcurial 2

 En trois décennies, ce qui était un mouvement contestataire minoritaire est devenu un nouveau mode d’expression artistique, puis une culture mainstream qui irrigue désormais tous les domaines créatifs de la société contemporaine.

Cette vente est également l’occasion d’affirmer un peu plus la place aujourd’hui établi de l’Art Urbain sur le marché de l’art. Ce domaine, qu’Artcurial accompagne depuis plus de 10 ans de manière précurseur, fait aujourd’hui partie intégrante de l’art contemporain. Les récents records obtenus par le département d’Art Urbain de la maison de vente l’attestent, à l’image de Dark continent of king de Dondi White, vendu pour un prix record de 97 500 €, Rodeo Girl de Bansky pour 379 500 € ou le spectaculaire Companion de Kaws à 380 000 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.