Né et élevé parmi les gangs sous le soleil brûlant de Californie dans le quartier Long Beach, Vince Staples commence le rap dans les années 2010 avec certains membres de Odd Future. Très vite il est mis en orbite par un certain Mac Miller et collabore avec les grands noms du moment. En 2015, Vince Staples sort son premier album « Summertime ’06« , qui obtient un véritable succès critique et confirme son rang de rappeur à suivre.
unnamed
Avec l’EP « Prima Donna » il prend un virage musical et s’aventure sur des sonorités électroniques ténébreuses aux basses pénétrantes. En 2017, l’album « Big Fish Theory » vient asseoir cette envie de créer et de ne ressembler à personne, faisant naître une musique qu’il veut afro-futuriste. Le verbe est toujours aussi virulent et acerbe, l’énergie toujours aussi bouleversante !
Raz de marrée scénique, Vince Staples se place parmi les têtes d’affiche des plus grands festivals de l’année, de Coachella (Us) à Roskilde (Dk) en passant par Lovebox (Uk), Rock Werchter (Be) ou pour votre plus grand plaisir… Paris Hip Hop Festival, le05 juin dans l’incontournable Élysée Montmartre !

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef et fondateur du média (Réalisateur, monteur, photographe…)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.